Logo_UpToSky

Le monde vu d’en haut

VIDEOS

 

Photos

 

Panorama 360°

 

Domaines d'application

 

La règlementation

L’usage des drones, et en particulier des drones de loisirs  est soumis à une règlementation stricte.
Le non respect de ces règles peut entraîner des sanctions pour les télé-pilotes.

Retrouvez l’ensemble de ces règlementations sur le site :

Préparer son vol

L’usage des drones, et en particulier des drones de loisirs  est soumis à une règlementation stricte.
Le non respect de ces règles peut entraîner des sanctions pour les télé-pilotes.

Où voler ?

La toute première étape est de trouver une zone de vol autorisée. En effet, la réglementation française sur les drones de loisirs ne permet pas de voler partout.
Le moyen le plus simple de trouver une zone où faire voler son drone est de se rendre sur le site ou l’appli Drone-Spot.tech.

Ce site s’appuie sur les cartes de Géoportail restrictions pour drone de loisirs (site gouvernemental mis en place par l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) soutenu par le Service de l’Information de l’Aéronautique (SIA) )

La préparation


Avant de foncer sur la zone autorisée que l’on a enfin trouvée, il est conseillé de préparer son vol.

  1. Le matériel
    Faire un contrôle visuel de l’état de son drone afin de repérer les petites fissures éventuelles ou toute autre anomalie pouvant perturber le vol.
    Vérifier que les batteries du drone, la radio et la tablette ou le téléphone que vous utilisez soient tous bien chargés.
    S’assurer qu’il reste de la place sur la carte SD.
  2. Les logiciels
    Personnellement, j’utilise l’application Litchi pour faire voler mon drone. Couplée avec le site Mission Hub, cela me permet de repérer mon environnement de vol avant d’arriver sur place. Vous pouvez  également vous rendre sur Google Maps.
    Le site Mission Hub, permet notamment d’établir des plans de vol que l’on pourra charger dans l’appli Litchi. Attention toutefois, si votre appareil est toujours garanti, il vaut mieux voler avec l’appli du constructeur (Dji Go pour DJI par exemple). Sous peine de voir s’envoler cette garantie en cas de problème.
  3. Sur place
    Une fois arrivé sur les lieux où vous souhaitez faire évoluer votre drone, scrutez attentivement son environnement.
    Vérifier que l’on ne survole personne, checker les obstacles éventuels (arbres, lignes électriques etc, faire attention au vent et à la position du soleil.
    Toujours calibrer son drone avant le décollage. Cela permet un ‘Return To Home’ en cas de pépin.
    Effectuer les différents réglages (hauteur maxi de vol, hauteur du rth etc…).
    La Fédération française de Drone a mis en place une liste de Check list en fonction des différents drones du marché.
    Voir la liste des check-list.
  4. Ce que je propose ne doit pas vous empêcher de vous référer au manuel de votre propre appareil afin de le faire évoluer dans les conditions optimums.. Le site UpToSky ne saurait être tenu pour responsable en cas de défaillance du-dit appareil.

 

 

Me contacter

Défiler vers le haut

Pin It on Pinterest